Nos symboles

Un logo :

 

L'écriture manuscrite signifie le lien personnel. Les couleurs chaudes témoignent du passage de l'attente à la lumière. Attente de quoi ?... de dénouer la pelote de fils emmêlés de sa sortie d'emprise mentale, de suivre le fil d'Ariane, tel un bras tendu suffisamment solide pour vous soutenir jusqu'à retrouver son propre chemin, celui vers la Vie.


 Une mascotte :

 

Réapprendre la confiance après le doute ou la trahison : tout un programme ! On ne s'en sort pas seul, des conséquences d'un harcèlement ou d'une emprise mentale. Ouvrir les bras permet d'être relié à la ribambelle de ceux qui sont autour de soi.

 

Sentinelle en est l'un des moyens.

 

Comment composer avec son passé, se rétablir dans le présent et affronter l'avenir ? Comment oser dire l'indicible tout en étant cru ? Et quand on a tout perdu, comment retrouver le chemin du don de soi et du lien social vers les autres ? 

 

Souvent le traumatisme s'estompe, mais parfois, rien ne sera plus comme avant. Comment s'habituer à l'indifférence ou à la rupture avec un être cher, du fait de ses croyances ? Comment faire le deuil de sa vie idéale et sans nuages ? 

 

Se reconstruire sur des valeurs en allant vers l'Autre.


Une devise :

 

Attentifs ensemble aux risques d'emprise communautaire.

Les victimes d'emprise mentale ont, parfois, le sentiment d'être dans la nuit, de ne pas savoir vers où diriger leurs pas, d'être incomprises jusque dans leur entourage ou leur propre famille voire de passer pour folles.

 

Quel a été mon choix ou celui d'un de mes proches ? Etais-je si fragile ou si naïf(ve) ? Me suis-je trompé(e) ou bien m'a-t-on trompé(e) ?

 

Elles cherchent une lumière dans leur nuit ou le halo d'un phare.

 

D'autres victimes sont passées par là et ont affronté la réalité :

  • résister à la culpabilisation, au découragement et à l'effondrement moral.
  • résister, surtout, au besoin d'assouvir sa colère, de mûrir sa vengeance, de diffamer celui qui vous a fait souffrir, de se faire justice à soi-même ou encore d'écraser celui qui pense différemment de soi.

 Oui, il suffit de nommer les choses et de dire pourquoi.